12/02/2014

Monsieur Blocher, taisez-vous !

Nous serions donc, selon vous, des mauvais suisses ? Ayant « une conscience nationale plus faible » ? Au delà de la stupidité crasse de vos propos, dénotant votre totale méconnaissance de la région Romande, vous êtes un homme dangereux Monsieur !

Le problème n’est pas que vous ayez « gagné » dimanche passé. J’aurai préféré un résultat différent, c’est évident, mais maintenant que le couperet est tombé, les Romands respecteront la décision nationale, comme ils l’ont toujours fait. Non, le problème, Monsieur Blocher, c’est que vous n’avez pas l’esprit suisse. Cet esprit qui permet de faire valoir son point de vue, de l’emporter, tout en respectant l’avis de ceux qui ont perdu et en prenant en compte leurs revendications. Cet esprit suisse, c’est ce qui nous a rassemblé à travers l’histoire et nous rassemble encore aujourd’hui. Cet esprit suisse, c’est celui des hommes et des femmes d’Etat.

Ma si petite conscience nationale me pousse, comme tant d’autres, à vouloir un pays uni. Et vous, Monsieur Blocher, vous vous acharnez à le diviser. Vous vous prétendez un « bon Suisse » mais vous n’en avez pas l’étoffe. Un « bon Suisse », pour autant que cette expression existe, sait écouter ses opposants, prendre leur avis en compte, faire des compromis politiques, être cohérent, respecter la collégialité et, enfin, respecter les institutions. Toutes ces choses qui vous ont manquée en tant que politicien et en tant que Conseiller fédéral.

Alors aujourd’hui, s’il vous plaît, taisez-vous ! Laissez d’autres membres de votre parti, plus capables et meilleurs Suisses que vous, prendre les rênes de l’après campagne. Laissez les Romands faire valoir leur point de vue. Laissez la Suisse en paix. Quoi que vous lui ayez apporté, elle ne mérite pas que vous la traitiez comme ça.

Charles Piguet.

 

21:21 Publié dans Humeur, Politique suisse | Lien permanent | Commentaires (23) | |  Facebook | | | |

Commentaires

J'en ai tout autant pour papy Decaillet dont la première médaillée olympique genevoise donnait une bonne description de ces correligionnaires valaisans dans la Tribune. Les valaisans même dans leur canton ne supportent déjà pas les autres suisses.

Écrit par : Rene Ledrappier | 12/02/2014

Blocher est une grosse bille datant de l'ère du jurassique. C'est probablement là sa seule excuse.

Écrit par : Déblogueur | 12/02/2014

Et vous êtes président de parti ?

Ouille, ouille ouille !

Écrit par : petard | 12/02/2014

Monsieur,
Non seulement vous êtes un malpoli, mais en plus, vous montrez, à travers votre attaque ad personam, que vous ne comprendrez jamais rien à la politique suisse et à son essence. Vous êtes l'archétype du pseudo-intellectuel et lettré qui ne supporte pas un résultat démocratique. Et nous verrons bien comment la Romandie, avec de si piètres élus et politiciens s'en sortira, si par hasard le franc de Zurich devait lui manquer; il est bien clair que la valeur du franc de Genève n'atteindrait pas la moitié du premier nommé.
Et avant de vous offusquer avec tant d'effets, soyez capables de réaliser que le dixième de ce qu'a produit Monsieur Christophe Blocher durant sa vie professionnelle; alors vous aurez droit à la parole, bien que d'ici là, votre parti dissident aura disparu après avoir sombré corps et âme.

Écrit par : s | 12/02/2014

Cher Monsieur s.

Je ne crois pas avoir été malpoli. Je suis seulement fâché contre M. Blocher. Mon billet n'a rien à voir avec sa réussite professionnelle qui lui appartient. Quand à l'acceptation du résultat de dimanche, elle est, pour ma part, pleine et entière. Je vous renvoie, à ce titre, à mon article de lundi (http://charlespiguet.blog.tdg.ch/archive/2014/02/10/ni-noir-ni-gris-juste-un-dimanche-252858.html). Il me semble donc que vous vous trompez sur ces points.

Je souhaite que vous compreniez bien le fond de ma pensée: L'UDC a gagné. la Suisse romande a majoritairement refusé cette initiative mais elle respectera le vote national comme elle l'a toujours fait. Trouvez-vous réellement intelligent, de la part de Monsieur Blocher, de venir rajouter de l'huile sur le feu en insultant le patriotisme ou le sentiment de conscience nationale des cantons "perdants"?

Pour ma part, je me considère comme Suisse à part entière, même si je suis Romand, et je n'ai pas de leçon de conscience nationale à recevoir de Christophe Blocher. Je trouve de plus vraiment stupide d'attiser ce fameux roschtigraben avec lequel on nous rabâche les oreilles après chaque votation.

Bien à vous,

Charles Piguet

Écrit par : Charles Piguet | 12/02/2014

Il est sans doute temps pour monsieur Decaillet d'aller s'occuper d'APPENZELL A CHAUD. Y en a marre que mes infos servent a financer LEMAN BLEU MARINE

Écrit par : Morel | 13/02/2014

Si röstigraben existe c'est bel et bien Blocher qui a donc raison et vous tort de vous emporter.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 13/02/2014

Voilà comment pensent beaucoup de Romands, qui sont très souvent bi-nationaux et non Suisses suisses :
"On verra leur tête lorsque leur AVS diminuera, que leurs entreprises fermeront et qu'ils n'auront même plus l'argent pour aller faire leurs courses en France en se disant que chez nous c'est bien mieux. Ils pourront s'accrocher leur passeport sur la bite en espérant brandir la croix-suisse au firmament de leurs idées simplistes. Aux adorateurs de Blocher je rappelerais que sans le marché européen, notre fils de pasteur serait cantonnier à Ems.
Écrit par : Anastase | 12/02/2014 "
Je souligne : "Ils pourront s'accrocher leur passeport sur la bite"

La votation sur le Gripen sera un très bon test. L'idéologie des jeunes romands sur l'armée rejoint celle du GssA : devoir faire du service militaire est une atteinte aux droits de l'homme aux yeux de ces petits bourges hyper-égoïstes.
Le Gripen ne vient pas d'un pays "ennemi" comme la France, qui considère la Suisse comme une tache. Le Gripen vient d'un pays du nord socialement évolué qui devrait plaire aux progressistes. C'est un avion parfaitement adapté aux conditions suisses. Alors on verra ce que vont voter les "bons suisses" romands...

Écrit par : Géo | 13/02/2014

Pour le Grippen, ce sera non, tout comme cela l'aurait été pour n'importe quel autre avion. Et tant pis si nous n'avons pas la meilleure armée du monde !...

Écrit par : Michel Sommer | 13/02/2014

Vous n'avez pas compris que vous êtes manipulé par la presse pour monter
les gens les uns contre les autres et qui sait comme l'a dit un socialiste ce matin.....faire revoter. (système UE pratiqué, on l'a vu...pas vous?)

Mais avant celle-là nous aurons ECOPOP et elle passera aussi vous êtes tous en train de lui donner des voix supplémentaires. C'est bien continuer!

Écrit par : Corélande | 13/02/2014

Voilà : on a réussi à diviser le pays. Il y a les "bons" qui votent comme l'UDC et les "mauvais" qui ne votent pas comme l'UDC, sur un dossier économique.
Cela m'est égal de savoir qui creuse quoi, mais je serais très attristée de me retrouver dans un pays avec un clivage à la belge.
N'oublions jamais que de l'autre côté du Röschtigraben, il y a des alémaniques qui ont voté comme des Romands. Ils ne sont peut-être pas des chefs d'entreprise, dont il est désormais de bon ton de se méfier ou des bi-nationaux. Ce sont peut-être des personnes qui pensent qu'on ne fait pas d'omelettes sans casser des oeufs.
Et tant qu'à dépendre des exportations vers l'UE, autant assumer de gérer l'afflux des travailleurs de l'UE.
Les contingents ne devront pas être calibrés trop largement, car ce serait trahir la volonté des votants. Il faut assumer la décroissance. Je n'aurais pas pensé que ce mouvement serait amorcé par la droite devenue anti- économie réelle, mais il est vrai qu'ainsi, elle a une légitimité autre que si elle avait été induite par les Verts ou des Jeunes Socialistes.

Écrit par : Calendula | 13/02/2014

"Les "bons" qui votent comme l'UDC et les "mauvais" qui ne votent pas comme l'UDC" ...NON, NON et NON!

Et pour vous remettre les idées en place Calendula, cette citation:

"Les hommes n'étant pas dotés des mêmes capacités, s'ils sont libres ils ne seront pas égaux, et s'ils sont égaux c'est qu'ils ne sont pas libres!"
Alexandre Soljenitsyne

Écrit par : Corélande | 13/02/2014

"mais il est vrai qu'ainsi, elle a une légitimité autre que si elle avait été induite par les Verts ou des Jeunes Socialistes."
Très juste. Il n'y a pas que la richesse dans la vie, il y a le respect du style de vie. Je ne suis pas né dans un pays où les jeunes avaient l'habitude de jeter leurs détritus par terre pour le plaisir de salir le pays qui les accueille...

Écrit par : Géo | 13/02/2014

Corléande,

Merci d'être là pour me mettre les idées en place
J'avais besoin de ça ;-))
Décidément, il y a ceux qui ont tout bon et les autres.

Écrit par : Calendula | 13/02/2014

Avec mes excuses Calendula, je me suis emmêlée les pinceaux :-) parce que je venais de mettre cette citation chez Souaille et j'ai perdu le fil du contenu de votre message!

C'est vrai que la tension est grande et l'on voit parfaitement que pour discréditer cette votation on érige maintenant M. Blocher en diable, car cela passe en romandie.

C'est dommage, nous qui connaissons M. Blocher c'est un homme charmant, qui est pétri de conviction et de détermination qui relève d'un esprit visionnaire exceptionnel.
Beaucoup de nos politiciens aurait aimé ce week-end pouvoir engrangé un tel trophée à leur carrière :-)!

Écrit par : Corélande | 13/02/2014

Sans admettre les propos de Blocher, je souhaite poser la question de savoir si les votants qui ont refusé l'initiative se sont suffisamment tournés vers l'avenir: toujours et toujours encore davantage de migrants (climatiques, aussi, il ne faut pas l'oublier: peut-on soufller dans la Suisse comme dans un ballon pour la faire enfler à volonté?
La machine, oui ou non, ne prend-t-elle pas de plus en plus son travail à l'homme? En cas d'hôtel plein, on peut accueillir une ou deux personnes en les logeant comme on peut, certes, mais toujours plus de monde? Autre exemple, celuis des hôpitaux,ou prisons, surpopulation, soit, jusqu'à un certain point, ensuite?
En revanche, comparaisons flatteuses avec les Grecs. En fait, les dieux utilisent les mortels au service de leurs ambitions ou magouilles diverses... sans oublier le dit contemporain aspect "people"!

Écrit par : Marion | 13/02/2014

Bien, même si j'ai voté oui et que je maintiens mon choix pour des raisons d'ailleurs évoquées par personne sauf moi, soyons justes, Monsieur Blocher a eu tort de dire cela, c'est indécent, c'est irrespectueux.

Mais cela ne l'a pas été moins, de la part de tous les opposants qui ont traité de xénophobes les partisans du oui.

Alors peut-être faudrait-il cesser d'élire à haut niveau des personnes de tout bord, se comportant comme à l'école maternelle et totalement dénués d'éducation, de respect, et passant du temps pendant toutes les élections, quelles qu'elles soient, à casser du sucre sur les autres au lieu de faire des propositions étayées et des études sur le terrain.

Nous avons les élus que nous avons mérité par nos votes. Tout comme la plupart de nos élus se retrouvent aujourd'hui face à leur responsabilité par manque de connaissance et négation de la réalité du terrain.

Écrit par : Jmemêledetout | 13/02/2014

@u partisans de blocher,
Je ne parle même pas de ceux qui ont voté oui à cette initiative, mais ceux qui défendent, depuis longtemps d'ailleurs, blocher.
Vous vous rendez compte qu'il vient, comme il l'a fait de tous les romands, de vous insulter et de vous cracher son mépris à la figure?
Il vient de vous signifier que vous n'étiez, pour lui, que des Suisses de seconde catégorie, des Suisses qui n'ont qu'une conscience nationale au rabais.
Cela ne vous choque pas? Parce que ça vient de votre idole, cela doit être un peu vrai?
Mais vous devriez être les premiers à hurler!! Il vient de vous faire ce qui peut être certainement la pire des insultes qu'un patriote puisse recevoir, et vous hochez la tête en souriant?
Je suis un farouche opposant à l'UDC, j'ai l'habitude me faire traiter de traitre et d'anti-suisse, sans raison aucune, simplement parce que je n'ai pas la même vision de ce que doit être la suisse que l'UDC.
Mais c'est la première fois que je me sens aussi insulté par un politicien.
Parce que je ne suis pas d'accord avec la moitié de mes concitoyens, je vaux moins qu'eux? Je ne suis pas un Suisse en plein? Alors que ma famille est certainement SUisse depuis plus longtemps que celle de ce petit monsieur?
Quelle honte!!! Honte à vous monsieur blocher, et honte à ceux qui sourie en prenant cette claque. Vous êtes des moutons et des lâches.

Écrit par : lefredo | 13/02/2014

Un seul mot : MERCI

Écrit par : Marie | 13/02/2014

Blocher n'aurait pu se montrer plus contradictoire. Puisque la force de la Suisse, c'est précisément la conscience fédérale qui respecte la place et la voix de chacun ! Valeurs qu'il vient lui-même de fouler au pieds.
Les romands qui se sont précisément et dignement abstenus de tomber dans le travers "de la faute aux suisses-allemands", lui ont donné une véritable leçon de fédéralisme qui lui passe largement au-dessus de la tête.

Écrit par : aoki | 13/02/2014

Monsieur Blocher peut dire ce qu'il veut. Il n'a pas gagné. C'est un vote sanction contre le conseil fédéral et le parti socialiste incapable de lutter contre le dumping salarial.

Laissons le croire ce qu'il veut, il finira par être surpris!

Écrit par : plumenoire | 13/02/2014

lefredo@ Quelque chose me turlupine...
On trouve dans ce blog :
http://fkraftbabel.blog.tdg.ch/archive/2014/02/07/un-pays-sans-histoires-n-aurait-il-pas-d-histoire-252739.html

le texte suivant :

« Alors, pas assez de conflits, de guerres pour alimenter des « vrais » cours d’Histoire ? Morgarten, Morat, Sempach, Marignan, et puis quoi ? On passe au Sonderbund, mais surtout à La Révolution française dont on nous fait tout une aventure, un feuilleton à rebondissements, bref, enfin de l’Histoire !
Et nous ? 1848, ce n’est certes pas 1789, pas de têtes coupées. Mais, au fond, n’est-ce pas plus fort pour un peuple que l’avènement de cette Constitution, dans la conquête de ses Libertés?
Ensuite, on cite à juste titre Henri Dunant, Prix Nobel de la Paix. Et Guillaume Henri Dufour, Gustave Ador, Pictet de Rochemont, le Général Guisan ? »

Faut-il en déduire que les Genevois sont certes de grands patriotes...français ?

Écrit par : Géo | 13/02/2014

Qu'il divise ou qu'il ressemble, Blocher a gagné une fois de plus ... tout le monde parle de lui, depuis son dernier discours.
Qu'on le veuille ou pas, il fait la UNE de tous les journaux.
Il gagne en visibilité.
Il est donc de retour !

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 14/02/2014

Les commentaires sont fermés.